La Conspiration dépressionniste

 

Les progrès de la science

16 Aoû 2004


Des singes drogués du travail

Des chercheurs américains ont réussi à transformer des singes procrastinateurs en véritables accrocs du travail.

Pour y arriver, les chercheurs de l’institut national de la santé mentale des États-Unis (National Institute of Mental Health) ont bloqué un gène et un médiateur chimique.

À la suite de ces modifications, les primates perdent la notion de la relation entre la récompense et le travail.

Cette percée pourrait éventuellement être utilisée pour des personnes souffrant de maladies mentales comme la schizophrénie ou de troubles compulsifs ou obsessionnels.

Source : Radio-Canada