En librairie
En ligne

www.lepressier.com

Ottawa

Librairie du Soleil
33 George Street
(613) 241 6999

Trois Rivières

Clément Morin
4000, Boul. des Forges
(819) 379-4163

Montréal


Usine 106u
111 Roy Est
http://www.myspace.com/usine106u

La Librairie le Fureteur
25, rue Webster, Saint-Lambert, QC
(450) 465-5597
fureteur@librairiefureteur.qc.ca

Fichtre!
436, rue de Bienville
(514) 844-9550

Zone libre
262, rue Sainte-Catherine Est
(514) 844-0756

Port de Tête
262, avenue du Mont-Royal Est
(514) 678-9566

L'écume des jours
125 rue Saint-Viateur Ouest
(514) 278-4523

Le chercheur de Trésor
1339 rue Ontario E
(514) 597-2529

Coop-UQAM
Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
(514) 987-3333

Guérin
168 rue Sainte-Catherine Est
(514) 861-5647

Librairie du Square
3453 St-Denis
(514) 845-7617

L'insoumise
2033 Saint-Laurent
(514) 313-3489

Librairie Olivieri
5219 Côte-des-neiges
Tel: 514-739-3639
service@librairieolivieri.com

Concordia Co-op Bookshop
2150 Bishop
Tél.:(514) 844-7445
info@coopbookstore.ca

Librairie Raffin
6330 St-Hubert
(514) 274-2870
www.librairieraffin.com/

Québec


Librairie Pantoute
1100, rue Saint-Jean
(418) 694-9748

286, rue Saint-Joseph
(418) 692-1175

Librairie Générale Française
10, côte de la Fabrique
(418) 692-2442

La Bouquinerie Cartier
1120 av Cartier
(418) 525-6767

La Page Noire
265, rue Dorchester
(418) 977-1955

Le Vaisseau d'Or
685 rue Saint-Joseph Est
(418) 529-4545

Les Introuvables
223, rue Saint-Joseph Est
(418) 640-5993

CD Mélomane
248 rue Saint-Jean
(418) 525-1020

Librairie Saint-Jean-Baptiste
845 St-Jean
(418) 523-7204

Librairie Raffin
Place Fleur de Lys
(418) 524-9909

Librairie Laliberté
Pyramide Saint-Foy
2360, chemin Sainte-Foy
(418) 658-3640

Inter Le Lieu
345 Rue du Pont
(418) 529-9680
http://www.inter-lelieu.org/

Il est bien entendu inutile de nous chercher dans les magasins de l'Empire ou chez Renaud-Bray...

Maison Daumal · 5.03.05



“Ces Fabricateurs sont d’une ingéniosité incroyable. Tout leur sert à fabriquer. J’en ai même vu qui parvenaient à rendre inutilisables les choses les plus utiles et cela s’appelle dans leur langue le triomphe de l’art. Un de leurs maîtres venait d’achever la construction d’une maison parfaitement inhabitable et, voyant mon émerveillement, il condescendit à m’expliquer :

- Quand l’arbre pousse, ce n’est pas pour fournir une habitation aux oiseaux. L’oiseau est le parasite de l’arbre, comme les humains sont les parasites de la maison. L‘édifice que je crée a son sens en lui-même. Voyez cette simplicité et cette audace de lignes : un mât de ciment de soixante mètres qui supporte des sphères de caoutchouc de double paroi. (Cela ressemblait en effet à une gigantesque grappe de groseilles multicolores.) Ni murs, ni toit, ni fenêtres ; il y a bel âge que nous avons renié ces superstitions. Chaque sphère est décorée intérieurement selon mes plans, et un ascenseur central permet de les visiter sans fatigue. La température y est maintenue exactement à la moyenne idéale convenant à l’organisme humain idéal, telle que nos savants l’ont determinée. C’est la seule température où personne n’est à l’aise ; les uns grelottent et les autres suent. C’est ainsi qu‘à notre époque la science se met au service de l’art pour rendre les maisons inhabitables. Celle-ci durera au moins six mois.”

[René Daumal, “La Grande Beuverie”, Paris, NRF/Gallimard, 1938.]





 
contact