La Conspiration dépressionniste

Un mail reçu cette semaine

6 Nov 2008


Bonjour F.X Uhr!

Ayant envoyé un exemplaire de Québec, ville dépressionniste à la forteresse municipale de la vengeance, je préfère ici garder l’anonymat. J’ai pu, au cours d’un prolixe entretien avec un conseiller de Régis « c’est-vrai-que-ma-ville-est-belle» Labeaume, avancer l’idée de faisabilité d’une autoroute qui, depuis Ste-Foy-les mines basses, emjamberait le quartier Montcalm-plat et ce, jusqu‘à la merveilleuse baie(tons) de Beauport.

Visiblement intéressé, il m’a demandé, avec la plus grande déférence, s’il m‘était possible de monter un comité consultatif…

Sincèrement, j’aurais souhaité qu’il se payât ma tête puisqu’un navet accompli devrait normalement entraîner une action opposée. Cependant, en contexte dépressionniste généralisé, lorsque l’on étale la galette, les scrupules s’estompent…(voir la barrière «tout-va-pour-le-mieux» du pont Jacques Cartier)

Je vous laisse sur cette déclaration fracassante de Grant Wreckage Tower, président du conseil d’urbanisme de Doetown.

«Nous n’avons pas à y réfléchir, nous n’avons qu‘à y croire. Fermons les yeux et avançons»

dépressivement vôtre et proficiat pour votre collectif!

Mariezig!