En librairie
En ligne

www.lepressier.com

Ottawa

Librairie du Soleil
33 George Street
(613) 241 6999

Trois Rivières

Clément Morin
4000, Boul. des Forges
(819) 379-4163

Montréal


Usine 106u
111 Roy Est
http://www.myspace.com/usine106u

La Librairie le Fureteur
25, rue Webster, Saint-Lambert, QC
(450) 465-5597
fureteur@librairiefureteur.qc.ca

Fichtre!
436, rue de Bienville
(514) 844-9550

Zone libre
262, rue Sainte-Catherine Est
(514) 844-0756

Port de Tête
262, avenue du Mont-Royal Est
(514) 678-9566

L'écume des jours
125 rue Saint-Viateur Ouest
(514) 278-4523

Le chercheur de Trésor
1339 rue Ontario E
(514) 597-2529

Coop-UQAM
Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
(514) 987-3333

Guérin
168 rue Sainte-Catherine Est
(514) 861-5647

Librairie du Square
3453 St-Denis
(514) 845-7617

L'insoumise
2033 Saint-Laurent
(514) 313-3489

Librairie Olivieri
5219 Côte-des-neiges
Tel: 514-739-3639
service@librairieolivieri.com

Concordia Co-op Bookshop
2150 Bishop
Tél.:(514) 844-7445
info@coopbookstore.ca

Librairie Raffin
6330 St-Hubert
(514) 274-2870
www.librairieraffin.com/

Québec


Librairie Pantoute
1100, rue Saint-Jean
(418) 694-9748

286, rue Saint-Joseph
(418) 692-1175

Librairie Générale Française
10, côte de la Fabrique
(418) 692-2442

La Bouquinerie Cartier
1120 av Cartier
(418) 525-6767

La Page Noire
265, rue Dorchester
(418) 977-1955

Le Vaisseau d'Or
685 rue Saint-Joseph Est
(418) 529-4545

Les Introuvables
223, rue Saint-Joseph Est
(418) 640-5993

CD Mélomane
248 rue Saint-Jean
(418) 525-1020

Librairie Saint-Jean-Baptiste
845 St-Jean
(418) 523-7204

Librairie Raffin
Place Fleur de Lys
(418) 524-9909

Librairie Laliberté
Pyramide Saint-Foy
2360, chemin Sainte-Foy
(418) 658-3640

Inter Le Lieu
345 Rue du Pont
(418) 529-9680
http://www.inter-lelieu.org/

Il est bien entendu inutile de nous chercher dans les magasins de l'Empire ou chez Renaud-Bray...

La Conspiration Dépressionniste #1 : Une revue pour la belle jeunesse · 4.12.06


BOURGEOIS!

Vous avez de l’argent à ne plus savoir qu’en faire, et vous vous ennuyez dans votre maison cossue, sans âme et sans littérature? Vous regrettez ce bon vieux temps où, dilapidant une somme insignifiante de vos revenus, vous pouviez jouer les mécènes pour de braves artistes qui, en retour, ne rechignaient pas à vous cracher au visage? Ne soyez plus nostalgiques! Financez-nous, et massivement! En échange, nous consentirons peut-être à ne pas incendier votre demeure, ni même à politiser vos enfants!



Qu’est-ce que le Dépressionnisme?

Un jour, probablement en Slovénie, un homme s’approcha de moi et me souffla à l’orteil : «Y faut manger la poulet». Quelques secondes plus tard, il disparut à travers la foule. Puis, La Conspiration Dépressionniste vint, dans la douleur de l’enfantement. Quel est le lien entre ces deux événements ? Aucun! Ou si peu… Plus tard…

Les poings sur les hics

Vous avez entre les mains un amas de papiers agencés sous la forme d’une revue appelée La Conspiration Dépressionniste. Cette chose que vous regardez avec plus ou moins d’intérêt a ceci de particulier qu’elle ne se laisse pas facilement définir.

Cher ami

Le monde est fuyant devant mes pas. C’est tout à fait normal d’enjamber les craques du trottoir à vive allure. Au bout de la rue, elles ont dépassé le marcheur. Je suis un décraqué.

Désilluminations – Une visite chez Wal-Mart

Pour les révolutionnaires ayant eu recours à la cryogénie après Mai 68 en attendant qu’on trouve un remède à la mort capitaliste, et qui n’auraient jamais entendu parler de la chose, Wal-Mart est une chaîne de magasins, tendance totalitaire.

Ce poète dont nul ne parle

En 1965, dans sa préface pour Je, Claude Gauvreau a salué chez Denis Vanier, alors âgé de quinze ans, cet “état de bouleversement assez ému pour arracher au tréfonds de l’inconscient les préoccupations humaines les plus secrètes et les plus intimes.” Et cet homme savait bien le poids de ces états. Le jeune Denis Vanier ne suspectait certainement pas jusqu‘à quel point il traverserait, comme Gauvreau lui-même, les catabolismes cliniques de l’amour et du désir.

Quelques conspirateurs

Jean Charest est dépressionniste dans la politique *** Monsieur le maire Lamontagne est dépressionniste par conviction *** Montignac est dépressionniste dans l’assiette *** Richard Martineau est dépressionniste dans le journalisme *** Marie Laberge est dépressionniste dans la langue française

Les lacérations brun-beige

Le bleu tabloïde miroite tant d’horizons / que je ne crois guère plus qu‘à mon point cardinal / parmi les grichottements / de l‘écran blanc / LEQUEL / fait froid / mon front se fend / (par conséquent)

Et c’est pas fini! – ou de la banlieue québécoise comme planification sociale de l’ennui.

Il nous a tous été donné de subir certains endroits où la concentration du vide post-moderne et la séparation sociale paraissent hors de toute mesure. Nous y sommes tant habitués et dressés que nous ne réagissons plus à l’agression. Soumise aux climats néo-médiocres, aseptisée dans le formol, la pensée se ramollit, fait la sieste, se mollusquéfie.



Télécharger la revue (19 MB)



Notre position dans le champ littéraire selon Pierre Bourdieu







 
contact